Articles d'autres auteurs

Aperçus sur le yoga

par Espace Théosophie
Affichages : 256

[retour texte]De tout ce qui nous vient de l'Orient lointain et encore mystérieux, le Yoga exerce le plus grand attrait sur le public de l'Occident et suscite un intérêt toujours croissant. Le mot yoga est entré dans le vocabulaire ; il exerce sa magie sur toute la foule disparate des hommes et des femmes qui recherchent santé physique, bonheur, développement de la personnalité, maîtrise de soi, équilibre intérieur, découverte de l'absolu et toutes les autres formes de réalisation capables de tenter l'esprit moderne. Tel artiste, médecin, homme politique, professeur «  fait du yoga »», lit-on dans certains journaux bien informés ; l'expression « faire du yoga » devient de moins en moins insolite: elle n'en reste pas moins floue et susceptible de maintes interprétations.

Le chercheur sincère qui désire remonter aux origines pour découvrir les fondements du Yoga risque fort de se décourager ou de se fourvoyer s'il consulte les ouvrages des « spécialistes » occidentaux : sanskritiste chevronné et exégète accompli, l'orientaliste étudie en professeur les divers systèmes de yoga, leur évolution historique, etc. Prenant souvent le secondaire pour l'essentiel, il ne parvient pas à découvrir l'esprit vivant faute d'avoir pénétré le sens profond, faute d'avoir aimé et vécu le yoga.

Continuer la lecture

L'Âme et son langage

par Espace Théosophie
Affichages : 305

« L'âme, reflet du monde et de l'homme, est d'une telle diversité, d'une telle complexité qu'on peut la considérer et la juger sous des angles infiniment  variés »     C.-G. JUNG.

Une des caractéristiques essentielles de la pensée moderne est l'intérêt exceptionnel porté aux problèmes de l'âme humaine. La psychologie et la psychanalyse sont à l'ordre du jour ; elles inspirent toute la littérature ; et le théâtre, le cinéma dépeignent sous mille traits le drame de l'âme à la recherche du bonheur, dans un monde qui tout à la fois la blesse et la fascine en la retenant captive dans le cercle des autres âmes — compagnes familières mais toujours lointaines, toujours étrangères.

Lumineuse ou médiocre, pure ou bestiale, l'âme nous apparaît pourtant toujours humaine, respectueuse de certaines valeurs abstraites, sensible à certaines idées innées, — à des degrés très divers il est vrai.

Cette dimension proprement humaine de l'âme doit retenir notre attention; elle peut ouvrir la voie à une connaissance plus profonde de notre être et nous amener à trouver la voie du bonheur.

Continuer la lecture

Karma

par Espace Théosophie
Affichages : 300

La loi de Karma, ou Action, est l’un des principaux enseignements de la philosophie orientale. Cette loi y est affirmée comme étant universelle, ayant sa racine, ou sa base, dans l’expiration (action) et l’inspiration (ré-action) de Brahm, le Grand Souffle ou le Moteur Invisible, par le mouvement duquel, dans la matière (substance), toutes choses sont émanées.

Il y a une chose que nous pouvons déduire de l’Action, c’est la Ré-action. Ce fait montre le processus de Karma. La loi de Karma se manifeste sur ou dans différents plans de la vie et diffère selon le plan où elle agit. Newton exprima un mode d’action de Karma, sur le plan physique, quand il formula sa première loi du mouvement, à savoir : « l’Action et la Réaction sont égales et de sens opposés ». Les physiologistes et les psychologues nous disent que cette loi se vérifie dans le domaine des émotions et dans les actions et réactions du système nerveux également. La Bible occidentale exprime Karma pour le plan moral quand elle dit : « Ne vous trompez pas ; on ne se moque pas de Dieu. Ce que vous avez semé, vous le récolterez » (1). Cette causalité éthique, cette conséquence morale, cette conservation et inter-corrélation de l’énergie mentale, morale, et psychique, c’est aussi Karma.

Continuer la lecture