Articles d'autres auteurs

Jiva (la Vie) et l’auto-génération (ou la naissance spirituelle)

par Espace Théosophie
Affichages : 75

Jiva (la Vie) et l'auto-génération — La naissance spirituelle

« LE RAYON UNIQUE MULTIPLIE LES RAYONS PLUS PETITS. LA VIE PRÉCÈDE LA FORME ET LA VIE SURVIT AU DERNIER ATOME (de la Forme, le Sthula-sarira, le corps extérieur). À TRAVERS LES RAYONS INNOMBRABLES, LE RAYON DE VIE – L'UN – TEL UN FIL À TRAVERS DE NOMBREUSES PERLES. » (The Secret Doctrine I, 222, Stance VII, Sloka 2).

Les Stances de Dzyan archaïques présentent un rapport symbolique du processus archétypal du devenir sur tous les plans et dans toutes les sphères de manifestation. Il n'est autre que celui par laquelle l'Un devient le multiple tout en restant l'Un dans le multiple. Au plus haut niveau d'abstraction, dépassant à la fois les perceptions subtiles et sensorielles, ainsi que toutes les conceptions de l'esprit matérialisant, on dit que le pur rayon un de Lumière primordiale issu des Ténèbres absolues multiplie les rayons plus petits. C'est une représentation symbolique de la logique par excellence de la différenciation, la logique de la descendance divine et de la manifestation manvantarique [un Manvantara correspond au grand cycle de l’univers]. Il y a dans cette logique fondamentale un miroir de la nature miraculeuse de la naissance sur tous les plans. La gestation et la croissance sur tous les plans sont enracinées dans la solidarité universelle de toute vie. Cette solidarité est bien plus qu'un fait physique ou qu'un sentiment psychique. C'est un cadre moral et métaphysique à l'intérieur duquel s'effectue toute transformation de la forme et de la conscience.

Continuer la lecture

Aperçus sur le yoga

par Espace Théosophie
Affichages : 730

[retour texte]De tout ce qui nous vient de l'Orient lointain et encore mystérieux, le Yoga exerce le plus grand attrait sur le public de l'Occident et suscite un intérêt toujours croissant. Le mot yoga est entré dans le vocabulaire ; il exerce sa magie sur toute la foule disparate des hommes et des femmes qui recherchent santé physique, bonheur, développement de la personnalité, maîtrise de soi, équilibre intérieur, découverte de l'absolu et toutes les autres formes de réalisation capables de tenter l'esprit moderne. Tel artiste, médecin, homme politique, professeur «  fait du yoga »», lit-on dans certains journaux bien informés ; l'expression « faire du yoga » devient de moins en moins insolite: elle n'en reste pas moins floue et susceptible de maintes interprétations.

Le chercheur sincère qui désire remonter aux origines pour découvrir les fondements du Yoga risque fort de se décourager ou de se fourvoyer s'il consulte les ouvrages des « spécialistes » occidentaux : sanskritiste chevronné et exégète accompli, l'orientaliste étudie en professeur les divers systèmes de yoga, leur évolution historique, etc. Prenant souvent le secondaire pour l'essentiel, il ne parvient pas à découvrir l'esprit vivant faute d'avoir pénétré le sens profond, faute d'avoir aimé et vécu le yoga.

Continuer la lecture

L'Âme et son langage

par Espace Théosophie
Affichages : 851

« L'âme, reflet du monde et de l'homme, est d'une telle diversité, d'une telle complexité qu'on peut la considérer et la juger sous des angles infiniment  variés »     C.-G. JUNG.

Une des caractéristiques essentielles de la pensée moderne est l'intérêt exceptionnel porté aux problèmes de l'âme humaine. La psychologie et la psychanalyse sont à l'ordre du jour ; elles inspirent toute la littérature ; et le théâtre, le cinéma dépeignent sous mille traits le drame de l'âme à la recherche du bonheur, dans un monde qui tout à la fois la blesse et la fascine en la retenant captive dans le cercle des autres âmes — compagnes familières mais toujours lointaines, toujours étrangères.

Lumineuse ou médiocre, pure ou bestiale, l'âme nous apparaît pourtant toujours humaine, respectueuse de certaines valeurs abstraites, sensible à certaines idées innées, — à des degrés très divers il est vrai.

Cette dimension proprement humaine de l'âme doit retenir notre attention; elle peut ouvrir la voie à une connaissance plus profonde de notre être et nous amener à trouver la voie du bonheur.

Continuer la lecture