Articles de B.P. Wadia

Le vœu de Silence

par Espace Théosophie
Affichages : 723

L'un des grands maux — si ce n'est le plus grand — dont est corrompue notre société moderne, est celui du commérage. Paroles injurieuses, ou menus propos animés par un esprit de compétition, non seulement ruinent la réputation des autres mais corrompent aussi notre propre caractère. Nous ne nous en rendons pas compte. La conversation oiseuse est devenue un art et est cultivée comme telle ; l'infamie du commérage a été élevée au rang d'amusement social. On oublie sa nature infâme, ses effets désastreux ne parviennent pas à faire sentir leurs leçons et elle est devenue pour l'homme et la femme d'aujourd'hui une nécessité vitale. Les distractions sociales dans les salons cultivés, comme aussi dans les quartiers les plus sordides, tournent aux mêmes propos et au commérage mesquin.

Continuer la lecture

Le pouvoir vivant de la Théosophie

par Espace Théosophie
Affichages : 777

Une des difficultés auxquelles se heurtent les étudiants de la Théosophie est le point de vue pratique et par conséquent unilatéral ou déformé qu'ils adoptent de la Religion-Sagesse : pour certains, la Théosophie prend la place d'une croyance dépassée ; pour d'autres, elle offre un meilleur champ de spéculation philosophique ; pour une troisième catégorie, elle est l'étude intéressante d'une nouvelle science qui instruit là où la connaissance moderne s'arrête ; pour d'autres encore, elle offre, par les associations nombreuses et diverses qui existent en son nom et pour sa cause, des voies d'accès à quelque expression altruiste. Seuls quelques individus semblent reconnaître le caractère synthétique de la Théosophie, c'est-à-dire qu'elle est tout à la fois la religion de l'Esprit, libre et immortel, la philosophie du Cœur, que nous devons mettre universellement en pratique à tout instant, la science de la Vie, qui nous instruit des méthodes auto-déterminées mettant en jeu des énergies qui ne meurent jamais et tendent vers la Soi-Conscience universelle, et, finalement, l'instructeur qui enseigne l'Altruisme supérieur qui demande une réforme individuelle et une croissance de chacun, procédant de l'intérieur, et entraînant la croissance de tous.

Continuer la lecture

Défendre la Théosophie

par Espace Théosophie
Affichages : 696

L'une des raisons qui amenèrent l'éclatement des forces rassemblées par H. P. Blavatsky dans sa politique d'organisation théosophique fut le manque de soutien de la part de ceux qui l'entouraient pour défendre le mouvement contre la critique d'un monde hostile. Un autre aspect du même défaut fut responsable de la désintégration qui suivit la mort de W. Q. Judge.

Continuer la lecture