Termes Théosophiques

Note de présentation du glossaire Théosophique

Le glossaire ci-dessous est un condensé du Glossaire Théosophique (en anglais : The Theosophical Glossary édité par Theosophy Company, USA).   

Un glossaire plus complet est disponible sur le site : www.theosophie.fr


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Paramârtha

(skt) H, B. l) La plus haute richesse (artha) qu'on puisse acquérir : la suprême connaissance spirituelle (d'où : paramârtha satya : la vérité absolue, opposée à samvriti satya*) ; 2) (selon Schlagintweit) le livre que Nâgârjuna* aurait reçu des Nâga* qui l'instruisirent.

Pâramitâ

(skt) B. De la racine pri : faire traverser. Les vertus transcendantes ou cardinales qui permettent d'atteindre l' « autre rive », l'émancipation complète de la conscience. Les vertus, ou « perfections » sublimes sont, en général, au nombre de 6

Lire la définition complète

Paranirvâna

(skt) Dans la philosophie du Vedânta*: la plus haute forme de nirvâna* — ou l'état qui le transcende. [Glos. Clef de la Th.]

Lire la définition complète

Parsis

Communauté actuelle de fidèles persans de Zoroastre, établie en Inde, particulièrement à Bombay et dans le Gujarât :

Lire la définition complète

Personnalité

Les enseignements de l'Occultisme* divisent l'homme en trois aspects : divin, pensant ou rationnel, et irrationnel ou animal. Également, pour des fins métaphysiques, il est envisagé selon une division septuple ou,

Lire la définition complète

Phallique

Phallique, culte, ou culte sexuel. Attitude de respect et d'adoration envers les dieux et déesses qui, comme Shiva et Durga en Inde,

Lire la définition complète

Philalèthes

Voir néo-platoniciens*.

Philon le Juif

Juif hellénisé d'Alexandrie, historien et philosophe fameux du premier siècle né vers 30 av J.-C. et mort entre 45 et 50 de notre ère.

Lire la définition complète

Phrên

(gr). Terme pythagoricien désignant ce que nous appelons Kâma-Manas lorsque celui-ci reste sous l'influence de Buddhi-Manas*.

Pierre philosophale

Terme d'alchimie*. Appelée aussi « poudre de projection », cette pierre est un « principe » mystérieux qui a le pouvoir de changer les métaux vils en or pur, ce qui, en Théosophie, symbolise la transmutation de la nature animale inférieure de l'homme en nature divine la plus élevée.

Affichage #